LE CNA NOMME LE TOUT PREMIER DIRECTEUR ARTISTIQUE DU THÉÂTRE AUTOCHTONE

June

15

2017

Children of God (Herbie Barnes, Kevin Loring)

Emily Cooper

Le président et chef de la direction du Centre national des Arts, Peter Herrndorf, a annoncé aujourd’hui que Kevin Loring sera le tout premier directeur artistique du Théâtre autochtone au CNA. Il entrera en fonction le 16 octobre 2017.

La première saison du Département de théâtre autochtone coïncidera avec le 50e anniversaire du CNA, qui marquera la saison 2019-2020.

Dramaturge, acteur et professeur canadien accompli, M. Loring a remporté le Prix du Gouverneur général pour la dramaturgie de langue anglaise, en 2009, pour sa pièce remarquable intitulée Where the Blood Mixes. L’œuvre se penche sur les effets intergénérationnels du régime des pensionnats autochtones. Elle a été présentée en tournée sur la scène nationale et au Centre national des Arts en 2010, alors que M. Loring était dramaturge résident au CNA.

M. Loring se produit en ce moment au Centre national des Arts dans Children of God de Corey Payette, une pièce musicale qui traite de l’héritage du régime des pensionnats autochtones.

« Nous sommes ravis d’accueillir Kevin Loring au Centre national des Arts dans le rôle éminemment historique de notre tout premier directeur artistique du Théâtre autochtone », se réjouit Peter A. Herrndorf, président et chef de la direction du CNA. « Le parcours de M. Loring, comme acteur sur notre scène nationale et comme dramaturge avec sa pièce Where the Blood Mixes, est inspirant pour nous et pour les auditoires de tout le Canada depuis de nombreuses années. Il est un artiste innovateur, et nous ne doutons pas de son succès comme bâtisseur de notre nouveau Département de théâtre autochtone. »

« La fondation d’un département de théâtre autochtone au Centre national des Arts est un pas important vers la réconciliation, souligne Kevin Loring. Nos histoires, d’un bout à l’autre du pays, sont les chants originels de ce territoire. Le Théâtre autochtone du CNA donne maintenant à nos récits un foyer permanent, un lieu où ils pourront fleurir et s’épanouir. »

L’idée de mettre sur pied un département de théâtre autochtone a germé au fil d’une série d’initiatives menées sur plus de dix ans par le Département du théâtre anglais du CNA. L’ancien directeur artistique du Théâtre anglais, Peter Hinton, a intégré une œuvre autochtone à la programmation de chacune des saisons où il était en poste, de 2005 à 2012, concluant avec une version entièrement autochtone de King Lear en 2012. Kevin Loring a interprété le rôle d’Edmund dans King Lear et a fait partie de la compagnie résidente du Théâtre anglais en 2011-2012, apparaissant dans trois productions au cours de la saison.

Les efforts pour faire plus de place aux arts autochtones au CNA se sont poursuivis sous l’impulsion de l’actuelle directrice artistique du Théâtre anglais, Jillian Keiley, et de la directrice artistique associée, Sarah Stanley, qui ont réuni des artistes autochtones de tout le pays pour plusieurs retraites, dont une au Banff Centre en 2012 et une autre dans l’île Manitoulin en 2013.

M. Loring a pris part, avec des centaines d’artistes autochtones, à ces échanges portant sur l’étendue et le rayonnement des arts autochtones partout au pays.

« La fondation du Département de théâtre autochtone au CNA est la suite logique des efforts auxquels nous avons tous pris part ces dix dernières années, explique M. Loring. Je veux faire du CNA un havre où le théâtre autochtone pourra s’épanouir. Je veux aussi voir la communauté du théâtre autochtone prendre de l’ampleur d’un bout à l’autre du pays, et offrir des débouchés aux artistes, aux techniciens, aux régisseurs et aux concepteurs. Je veux, finalement, que nos histoires puissent inspirer les jeunes dans les collectivités où ils vivent. Nous devons apporter notre théâtre aux collectivités autochtones de tout le Canada, où il aura le plus d’impact et stimulera la prochaine génération d’artistes. »

Nlaka’pamux de la Première Nation Lytton en Colombie-Britannique, M. Loring a créé le projet Songs of the Land en 2012, en partenariat avec cinq organisations distinctes de sa collectivité natale. Cette initiative puise dans 100 ans d’enregistrements sonores des chants et récits du peuple N’lakap’amux. M. Loring a écrit deux nouvelles pièces basées sur ce travail avec la collectivité : Battle of the Birds, sur la violence familiale et l’abus de pouvoir, et The Boy Who Was Abandoned, sur la négligence à l’égard des jeunes et des aînés.

Artiste et leader polyvalent, Kevin Loring a œuvré comme coorganisateur du Talking Stick Festival, artiste résident au Vancouver Playhouse Theatre, directeur artistique de la Savage Society à Vancouver, producteur du documentaire Canyon War: The Untold Story, et fer de lance, créateur et directeur du projet Songs of the Land dans sa collectivité natale de la Première Nation Lytton.

Acteur accompli, M. Loring a tenu des premiers rôles marquants au cinéma et à la télévision au Canada.